heroine.jpgAu cours d'une mutinerie, le lieutenant Esmay Suiza s'est retrouvée presque par accident aux commandes d'un vaisseau de guerre et a joué un rôle décisif dans un combat spatial. Lors de son passage en cour martiale, ses supérieurs s'interrogent : comment un officier considéré comme terne et sans histoires a-t-il pu cacher un tel talent pour le commandement ? Esmay elle-même semble la première surprise. De retour sur sa planète natale pour échapper au battage médiatique entourant le procès, Esmay découvre un mensonge familial qui pourrait expliquer certaines de ses zones d'ombre. Affectée sur un gigantesque vaisseau de maintenance hyperspatial où se trame un complot, elle se voit offrir une nouvelle occasion de prouver ses talents et d'apprendre à les accepter.

J'ai pris au hasard ce livre sur les étagères de la bibliothèque, voulant lire de la SF pour changer ! voici un livre de SF pas trop compliquée et extrapolée, avec pour personnage principal une femme. Elizabeth Moon place ici son personnage au centre du roman. Un personnage attachant, en proie à de nombreux conflits intérieurs. Car Elizabeth Moon s'applique énormément à détailler les émotions de ses personnages. Ici, Esmay Suiza développe des qualités hors du commun... mais elle sera la dernière à s'en rendre compte, continuant à se croire insignifiante. Cet aspect de la narration est fascinant. Autour, l'auteur nous place dans un cadre Space opera très divertissant. Tout se passe (pratiquement) dans l'espace et à bord de vaisseaux spatiaux. Ce qui donne lieu à des descriptions géniales de l'enfer de grandeur des vaisseaux, des situations tactiques périlleuses à résoudre, ... C'est donc un livre passionnant d'un point de vue de l'action et trés sensible du niveau de la description des sentiments des personnages...