acommeassociation6.jpgAlors que Jasper vient rendre compte de ses dernières aventures à Walter, il trouve la porte du 13 rue du Horla close. Par dessus le marché, Mademoiselle Rose ne répond pas au téléphone, et de curieux gros bras sortent des locaux de l'Association. Quelque chose se trame... Alors Jasper prend ses propres décisions et décide d'enquêter de son côté sur un manoir rempli de vampires, une stagiaire enlevée et un mystérieux chaman...

Après l'émotion du 5ème tome, j'avais une petite appréhension. La série va t'elle continuer à me plaire et à me captiver? Et oui, j'ai pris autant de plaisir à ma lecture, même si les évènements s'enchaînent vite, très vite au regard des premiers tomes de la série. Ce changement de rythme est un peu perturbant, mais au moins on ne s'ennuie pas, et ça c'est très chouette !
La place est donc laissée à l'action, et moins aux émotions... J'apprécie toujours Jasper, mais l'ambiance continue à devenir très sombre, donc forcément, il y a moins d'humour. Certains éléments deviennent même violents, ce qui confirme que nous avons définitivement quitté le côté jeunesse de la série. L'ambiance est très nébuleuse, et comme les protagonistes, nous sommes dans l'expectative. On suit à la fois Jasper, aux prises avec sa conscience, des rêves éveillés incompréhensibles, et ses doutes sur l'Association. D'un autre côté, on suit mademoiselle Rose et ses préoccupations confiées à un miroir/démon : le Sphinx et Walter ont disparu, elle n'a que des stagiaires sur lesquels compter et les créatures magiques s'agitent de plus en plus... Cette atmosphère donne une impression d'urgence, d'autant plus que l'on attend des réponses...

Mais ces dernières ne viennent pas ! Erik L'Homme prend bien soin de nous perdre avec ses chapitres : point de vue de Jasper, de Rose, des agents stagiaires, post-it, pensées en vrac et souvenirs mystérieux. Bref, il nous donne des pistes, de nombreux indices, sème le doute dans notre esprit, et au final nous donne très peu de réponses. On tente de réunir les pièces du puzzle mais sans y parvenir. Vivement la suite pour que tout se mette en ordre !