temeraire_6.jpgConvaincus de trahison malgré leur héroïsme lors de l'invasion de l'Angleterre par Napoléon, Téméraire et Laurence, rayés des cadres de l'armée, sont déportés dans la colonie pénitentiaire de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, où ils ne devraient plus être en mesure, pense-t-on, de corrompre les dragons britanniques avec leurs notions subversives. Loin de laisser derrière eux les intrigues politiques et autres complications de la guerre, Laurence et Téméraire débarquent au milieu d'un véritable nid de vipères. En effet, la colonie de Nouvelle-Galles du Sud est en proie au chaos après le renversement du gouverneur militaire, un certain William Blight, plus connu sous le nom de capitaine Blight, du HMS Bounty.
Sans perdre une minute, Blight tente d'enrôler Téméraire et Laurence afin de récupérer son poste, tandis que les nouveaux maîtres de la colonie se montrent bien résolus à empêcher les nouveaux arrivants de bouleverser le fragile équilibre des forces dont ils bénéficient. Pour s'arracher à ce bourbier politique, Laurence et Téméraire acceptent de partir à la recherche d'un passage à travers les Montagnes Bleues jusque dans l'intérieur de l'Australie. Mais quand on vole l'un des oeufs de dragons à Téméraire, la mission d'exploration se mue en une traque désespérée pour le récupérer, traque qui amène nos héros à une découverte stupéfiante, ainsi qu'à un nouvel obstacle redoutable dans la guerre globale entre la Grande-Bretagne et Napoléon. (Résumé de l'éditeur)

Déjà, dans le tome précédent, je trouvais que l'histoire tirait parfois un peu en longueur. Ce tome-ci n'a rien fait pour me faire changer d'idée, malgré la longueur du résumé !
Passées les 150 premières pages où il ne se passe pas grand chose, j'ai tout de même pris beaucoup de plaisir à ma lecture. Cela me fait toujours plaisir de retrouver Laurence et Téméraire, malgré l'envie qui me prend souvent de taper sur l'un ou sur l'autre ! Le style de Naomi Novik est toujours fidèle à lui-même, fluide et agréable, nous décrivant les paysages du bush australien et les aventures de nos héros, à la façon d'un récit de voyage.

Exilés loin de chez eux, Laurence et Téméraire se retrouvent loin de toutes les intrigues politiques et les combats qui agitent l'Europe. L'intrigue n'a du coup rien de bien palpitant, mis à part quelques magouilles politiques de second plan. Ce tome est en fait un tome de transition, de l'aveu même de l'auteur, avant la dernière trilogie qui bouclera l'histoire de Téméraire. Mais sur le plan psychologique, on a avancé, et cela promet des changements radicaux dans les tomes suivants. Laurence, que j'ai parfois pu détester tant il était guindé et à cheval sur ses principes, est en passe de revoir ses priorités...

Le nom du tome suivant, Le trésor des Incas, m'inspire d'avance !