kaspar.jpgKaspar : Le chat du Grand Hôtel - Michael Morpurgo
Michael Morpurgo est un magicien des mots. Plus je lis ses livres (et il a une bibliographie pléthorique), plus j'apprends à apprécier son don pour assembler des histoires à partir de faits réels et inventés. L'histoire du chat Kaspar (du Prince Kaspar !), racontée par le jeune Johnny, groom au Grand Hôtel Savoy, ne déroge pas à cette règle. D'une cantatrice russe, à une jeune américaine de bonne famille escaladeuse de toits, en passant par un voyage sur le Titanic (qui se finit contre un iceberg vous vous en doutez). Michael Morpurgo nous entraîne dans une aventure émouvante et tendre. Les illustrations de Michael Foreman renforcent cette impression de douceur. C'est doux, réconfortant, un vrai bonheur à lire, à tout âge.

histoire_aman.jpgL'histoire d'Aman - Michael Morpurgo
Changement de ton total avec le livre ci-dessus, Michael Morpurgo m'a ici littéralement broyé le coeur avec cette histoire. Ce récit à plusieurs voix nous fait découvrir l'histoire d'Aman et de sa famille, en Afghanistan, puis leur voyage pour atteindre l'Angleterre. Nous découvrons avec horreur les pérsécutions, la faim, la guerre, les passeurs... D'autant plus dures, mises en parallèle avec l'espoir, la solidarité et l'amour, valeurs chères à l'auteur. Habitués aux images d'actualité, spectateurs, on découvre ici l'envers du décor. Le récit est poignant, forcément, et fait indéniablement réflechir. Ici cette histoire se termine bien, la question reste en suspens : et les autres?

eveilleurs1.jpgLes éveilleurs, 1 : Salicande - Pauline Alphen
Jad et Claris sont jumeaux. Ils sont à la recherche de leur mère, Sierra, mystérieusement disparue le jour de leur troisième anniversaire. Pourquoi ? Cela a-t-il une relation avec ces dons énigmatiques dont le jumeaux semblent avoir hérité ? Cette quête va conduire Claris et Jad à repousser les frontières de Salicande, leur monde. Le monde de leur enfance, mais aussi le monde d'un passé qu'ils ignorent. Un roman à l'univers foisonnant entre fantasy et SF, avec un petit goût de fin du monde. Des enfants attachants, en prise avec leurs émotions et des pouvoirs qui les dépassent. Un passé qui cherche à resurgir, mais qui met un peu de temps à le faire. Une écriture très soignée, très descriptive (parfois un peu trop?). Une lecture agréable, qui donne envie d'en savoir plus !

chien_lune.jpgLes Maîtres des brisants, 1 : Chien-de-la-lune - Erik L'Homme
Le capitaine Vrânken de Xaintrailles, que ses amis appellent Vrânk et ses ennemis, Chien-de-la-Lune, vient d'être investit d'une mission périlleuse. A bord de son vaisseau le Rongeur d'Os et d'une armada de vaisseaux de l'Empire, il doit aller combattre la flotte de guerre du Khan qui déferle sur Planète Morte et menace de prendre le contrôle de la galaxie... Accompagné de trois jeunes stagiaires pleins de ressources, il va devoir déjouer des plans diaboliques... Un petit roman de SF très plaisant, avec l'écriture toujours très vivante d'Erik L'Homme. L'univers développé est très intéressant, avec ses Brisants et ses Chemins blancs... Mais l'histoire est assez lisse et prévisible pour ne pas surprendre les adultes. Un récit à réserver aux plus jeunes donc !

enola1.jpgLes enquêtes d'Enola Holmes, 1 : La double disparition - Nancy Springer
Enola Holmes est la petite soeur des célèbres Mycroft et Sherlock. Si ces derniers (ils restent des hommes), sont persuadés que sa place est dans une pension, la jeune fille est bien décidée à faire seule ses propres choix. Confrontée à la disparition de sa mère, la jeune fille va enquêter de son côté, seule, comme si son prénom la prédisposait à la situation... J'aime beaucoup cette jeune Enola ! Bien consciente de la place de la femme dans la société, éduquée par une mère aux idées libérées, elle ne compte pas se laisser diriger par ses frères, qui pensent à tort qu'elle a une capacité crânienne limitée. L'intrigue est simple mais rafraîchissante, et l'ambiance du Londres du XiXème plutôt bien rendue !

zoe-zephyr.jpgZoé Zéphyr - Paul Stewart & Chris Riddell
Après Apolline, après Fergus Bonheur, voici Zoé Zéphyr ! Il semblerait que ces deux derniers titres forment une série, les Aventuriers du très très loin, comme j'ai pu le constater en découvrant des personnages en commun... On retrouve avec plaisir le duo d'auteur et illustrateur, avec une histoire aux détails loufoques et aux illustrations cocasses. J'ai été moins absorbée par l'histoire, un peu lente, que par les trouvailles originales et drolatiques qui parsèment le texte : des transats mécaniques qui marchent, des tables auto-servantes,... C'est un moment de lecture agréable comme toujours, pour les plus jeunes lecteurs qui regarderont avec délices les petits détails illustrés !