Le rêve du renard

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 juillet 2011

Lectures du mois de juin

Comme je n'ai pas le courage de faire une chronique détaillée pour chaque livre lu, je vais essayer de faire tous les mois un petit récap' avec un avis succint. Ce qui ne m'empêchera pas de faire une note plus détaillée pour certains bouquins, quand l'envie me prendra ^_^

Téméraire - Naomi NOVIK
Quand le Reliant capture une frégate française avec sa cargaison, un œuf de dragon rare, le capitaine Will Laurence sait que sa vie entière va basculer. Nommé pilote du dragon Téméraire dans les Aerial Corps, il apprend peu à peu à connaître cette créature intelligente dont l'amitié indéfectible lui sera précieuse. Car la France, dirigée par un Bonaparte plus audacieux que jamais, rassemble ses propres dragons pour transporter ses troupes sur le sol britannique. Will et Téméraire doivent se préparer sans tarder à subir leur baptême du feu...
Je retrouve enfin avec ce livre le plaisir de côtoyer des dragons, depuis les livres d'Anne McCaffrey. L'auteur pousse la description des dragons, et c'est bien agréable de les voir autrement que comme des lézards volants bons qu'à garder des trésors. Et en plus y'a des races différentes! On s'attache tout de suite aux dragons, un peu moins vite au personnage principal, un peu guindé au début, mais l'amitié réciproque entre Téméraire et lui est vraiment touchante. Le contexte historique (les guerres napoléoniennes) est vraiment intéressant, même si ça fait bizarre en tant que français de lire le point de vue haineux de l'Angleterre à l'encontre de Bonaparte ^^. Bref j'ai adoré, c'est simple, fluide, bien construit, un vrai divertissement.

Dons - Ursula LE GUIN
Dans les collines des Entre-Terres vit un peuple de sorciers capables de miracles. D'un mot, d'un geste, ils allument un foyer, convoquent un animal, guérissent une blessure. Mais ils savent aussi mutiler, corrompre, asservir et tuer. Isolées dans leurs domaines, les familles de ces contrées vivent dans la crainte les unes des autres... Dons est l'histoire d'Orrec; son héritage est le pouvoir de détruire. Quelle place trouvera-t-il dans ce monde cruel sans laisser sa naissance en décider pour lui ?
Je suis toujours plus ou moins déstabilisée par les livres d'Ursula Le Guin... Le début du livre n'a rien fait pour me faire changer d'idée ^^. Elle nous met devant le fait accompli, nous laissant nous dépatouiller dans les méandres d'une histoire, la suite étant en fait un long flash-back revenant sur ce fameux début... L'histoire en elle-même est simple, même si l'idée de ces familles possédant un don distinct les faisant vivre est intéressant. Mais ce livre ne l'a pas transportée. On suit les états d'âme d'un adolescent, confronté à son don, aux notions de bien et de mal. Bref, c'est intéressant, mais pas captivant.

Lavinia - Ursula LE GUIN
Comme Hélène de Sparte j’ai causé une guerre. La sienne, ce fut en se laissant prendre par les hommes qui la voulaient ; la mienne, en refusant d’être donnée, d’être prise, en choisissant mon homme et mon destin. L’homme était illustre, le destin obscur : un bon équilibre
Comme je le disais plus haut, Ursula Le Guin, est vraiment un auteur étonnant, vraiment à part dans la littérature de l'imaginaire. Ici, elle retrace l'histoire de Lavinia, que Virgile à tout juste citée dans l'Enéide. L'auteur prend donc la liberté de retracer ici son histoire, en réparant l'erreur du poète. Elle nous raconte l'histoire, ou plutôt Lavinia va plutôt raconter sa propre histoire, celle d'une femme complexe. Malgré cette histoire vraiment étonnante, c'est le cadre de l'histoire qui m'a le plus marqué. On est dans une Antiquité, avant la création de Rome, où l'on honore les Dieux, où l'on devine une civilisation en train de se construire. Le tout rythmé par une plume poétique mais vraiment particulière, faisant planer sur le roman une atmosphère souvent lourde, pesante du poids de l'histoire en train de s'écrire. Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre en définitive, le style de l'auteur change du tout au tout par rapport à Dons par exemple, ce qui montre vraiment son talent de s'investir dans ses histoires...

Dragons et serpents - Robin HOBB
Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons, sous la supervision de la dragonne Tintaglia, pour en émerger à leur tour transformés en dragons et assurer la pérennité de leur race. Mais, trop vieux, trop affaiblis, ils ne donnent que des créatures difformes, inachevées, incapables de survivre seules sans l’aide des humains, qu’ils mettent tant à contribution pour les nourrir que les Marchands du Désert des Pluies décident de s’en débarrasser...
Nouvelle série de Robin Hobb, se passant dans le même univers que l'Assassin Royal et les Aventuriers de la mer, quelques années après. Le début semble prometteur, c'est un plaisir de retrouver un univers familier, même si on ne s'attache pas tant que ça aux personnages principaux, pourtant bien développés. Mais le style comme d'habitude est fluide, le déroulement de l'histoire donne toujours envie de tourner frénétiquement les pages pour en savoir plus (malgré quelques longueurs au début). J'attends les prochains tomes avec impatience ! Elle nous distille petit à petit encore des morceaux de l'histoire des Anciens, je veux en savoir plus !

Le chagrin du roi mort - Jean-Claude MOURLEVAT
C'est une petite île froide, quelque part dans le nord. Le vieux roi est mort. Son corps repose sur un lit de pierre, sur la Grand-Place. Il neige. Il sera question de séparation, de guerre, de trois ciels différents, d'un premier amour. Il y aura une prophétie, des êtres qui se perdent dans l'immensité, une sorcière qui mange des têtes de rat...
Avec ce livre j'essaie de rattraper mon retard en classiques de littérature jeunesse. Et j'ai rudement bien fait, je serais passée à côté d'un joyau ! C'est merveilleusement bien écrit. L'histoire est passionnante, l'auteur aborde de nombreux sujets (l'amour, l'amitié, la guerre...) avec beaucoup de justesse. Mon coeur s'est serré à de nombreuses reprises au cours du livre tellement certains passages sont poignants. Et que dire des personnages, simples mais construits, qu'ils semblent réels, sans oublier le personnage de Brit, vraiment décapant ! Et les descriptions de paysages, on a souvent l'impression d'être sous la neige, dans le froid et le silence, nous plongeant un peu plus dans cet univers. Bref, à lire ! Et moi, je cours rattraper encore plus vite mon retard ^_^

mercredi 18 novembre 2009

Resumés en vrac

Oui je sais, je suis à la bourre xD en plus jsuis bête, plus je laisse traîner mes chroniques, plus les impressions s'effacent et après, ba je sais plus quoi dire xD Je cherche pas à comprendre, je suis pas très futée dans le fond comme fille ^^.

Pierre PEVEL, Le chevalier de Wielstadt
Déjà, pas douée comme je suis, j'ai commencé par le 3ème tome >_< Mais bon ça va, même si il faut réussir à cerner le personnage principal et les personnages secondaires, l'auteur revient un peu dessus, ce qui permet de suivre. Quelques éléments ont dû m'échapper mais ça n'a pas entravé ma lecture. Un bon livre dans l'ensemble, bien écrit, très fluide, très cohérent sur le fond historique et sur le plan de l'histoire. C'est pas les histoires que j'apprécie le plus (un peu gore et morbide) mais ces côtés ne sont pas exagérés. Faut que je lise les deux premiers maintenant !

Jack VANCE, "Le cycle de Lyonesse"
J'ai achevé depuis un moment le premier tome "Le jardin de Suldrun", et suis en plein dans le deuxième "La perle verte". Le troisième "Madouc", sera pour plus tard. Je n'avais encore rien lu de cet auteur, et j'avoue que j'ai été très agréablement surprise par son style. Il a une prose très agréable, érudite et poétique à la fois. C'est un peu maniéré, tout comme j'aime ^^. Les dialogues sont très travaillés, tout en humour sous-jacent. L'univers qu'il développe, Les Ilses anciennes, sont sur fond de celtisme arthurien, ce qui n'est pas pour me déplaire non plus. A cela rajoutons un peu de féérie, une bonne dose de magie, une brassée d'épique, ... Bref, on peut dire sans hésitation que c'est un chef d'œuvre !