oiseau_arlequin.jpgEn ce temps-là, le monde était partagé entre deux rois : un sage Lion régnait sur la terre, et un terrible Dragon-Serpent régnait sur la mer. Un beau jour, le lion a l’imprudence de s’aventurer dans les eaux gardées par le puissant dragon. Saisissant l’aubaine de se débarrasser de son rival, ce dernier provoque le pauvre Lion en combat à mort. L’issue du combat étant inévitable, les animaux décident de s’unir afin d’éviter cette catastrophe. Le rusé Lièvre Doré a alors l’idée d’utiliser l’Oiseau Arlequin, le plus grand mais également le plus timide des oiseaux de la forêt… Son piège va-t il fonctionner ?

J'ai vraiment un coup de coeur dés que je croise les doigts de fée de Delphine Jacquot ! J'adore son coup de crayon démicieusement fin et précis, teinté d'onirisme et de fantastique. Et dans cet album, ses crayons de couleurs réussissent l’exploit de nous transporter directement au cœur de la jungle birmane. Les grandes pages de cet album sont d’un exotisme rafraîchissant : on croise allégrement un éléphant portant un turban fleuri, ou encore un sanglier avec un chapeau à pompons ! Tous vêtus de costumes traditionnels, les animaux de ce conte nous dépaysent. Les couleurs chatoyantes charment notre regard, alors que le texte de Pascale Maret nous emporte doucement dans ce royaume où règne entraide et loyauté.

oiseau1.jpg

Les extraits d'images sont © Delphine Jacquot - T. Magnier, 2011 (via la Soupe de l'espace).
Ce livre a été chroniqué dans le cadre du challenge Je lis aussi des albums, que je termine avec cette 2ème participation ! Challenge réussi (in extremis ^^).

albums.jpg