cites_anciens2.jpgLe grand jour se profile : Alise comme Thymara vont enfin se trouver face aux dragons, l'une pour assouvir sa soif de connaissances, l'autre pour les conduire, avec un groupe de jeunes gens comme elle, jusqu'à la légendaire cité des Anciens, Kelsingra. Ce qu'elles ignorent, c'est que cette rencontre changera leur existence. Alise, passagère à bord du Mataf dont le rugueux capitaine, Leftrin, ne la laisse pas insensible, va faire un choix qui met en péril sa réputation et son mariage, et détourne son ami et chaperon, Sédric, d'autres plans, bien arrêtés et beaucoup plus profitables. Thymara, elle, par sa fréquentation des autres jeunes gardiens, porteurs des stigmates du désert des Pluies, devra peu à peu remettre en cause les règles qui régissent sa vie depuis sa naissance. Tous affrontent un trajet long et pénible avec les dragons, où ils découvrent leur vraie nature et apprennent à se connaître face à des adversaires qui habitent parfois au fond d'eux-mêmes. (Résumé de l'éditeur)

L'expédition vers l'antique Kelsingra est lancée : dragons et gardiens sont en chemin. C'est l'occasion pour Robin Hobb de nous en apprendre davantage sur ces merveilleuses créatures que sont les dragons, ici réduites à un état de déchéance plutôt pathétique à voir. Arrogants et pinailleurs, ils sont loin de l'image de majesté et de sagesse dont ils gardent eux-même le souvenir, et que les humains pourraient attendre d'eux. Nous découvrons également plus intimement leurs gardiens, de jeunes adolescents pour la plupart. Autrefois parias, leur mission actuelle leur offre des perspectives et une liberté dont ils ne savent pas encore trop quoi faire. Les rivalités et alliances ne manquent également pas se déclencher, et des déséquilibres se forment. La camaraderie qui semblait souder le groupe au départ, vire franchement à la méfiance et à la compétition. Situation explosive pour la suite des événements....
Quant aux autres personnages, ils ne sont pas en meilleure posture. Le capitaine Leftrin tombe amoureux d'Alise, qui n'est pas insensible à son charme. Quant à Sédric, il compte bien profiter du voyage pour faire fortune sur le dos des dragons, mettant sa conscience de côté...

Si ce second tome offre un peu plus d'action que le précédent, une fois le livre achevé, on se rend compte que l'intrigue n'a pas non plus avancé façon spectaculaire. Je me suis pourtant surprise encore une fois à le lire d'une traite, tant Robin Hobb sait rendre son histoire passionnante. La façon qu'elle a de distiller des indices, de mettre ses personnages dans des positions délicates... n'arrange pas mon impatience à lire la suite !